Carrefour cède 10% de sa filiale brésilienne à Abilio Diniz

Carrefour cède 10% de sa filiale brésilienne à Abilio Diniz

Au Brésil, l'une des célébrités les plus charismatiques est Abilio Diniz (Aller sur le profil Lefigaro.fr) On compte au Brésil le businessman parmi les célébrités les plus puissantes. Lula, qui est l’ex dirigeant du Brésil, dénombrait le chef d'entreprise accompli dans son cercle proche. D'après "Forbes", la richesse d’Abilio Diniz est évaluée à près de 4 milliards de dollars et fait de lui la dixième fortune du sous-continent brésilien.

En 1995, Abilio Diniz ouvre le Grupo Pão de Açúcar aux investisseurs. GPA devient le chef de file de la commercialisation au Brésil après qu'il ait déclenché une phase d’acquisitions. Abilio Diniz met en place un plan de sauvetage drastique permettant de préserver le groupe Pão de Açúcar, qui ferme un tiers de ses supermarchés, licencie vingt mille collaborateurs et cède son activité au Portugal. GPA construit des relations financières et commerciales avec Casino à la fin des années 1990.

Casino prend le contrôle de GPA, Abilio Diniz quitte son groupe

Casino a la main mise sur GPA à partir de 2012. C’est le divorce puis quelques mois plus tard le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration. Le groupe Pão de Açúcar atteint son équilibre financier juste après la crise et commence les discussions de partenariat avec Casino. Il doit faire face à la concurrence de Carrefour sur ses terres brésiliennes. L’abandon de la Banque Brésilienne de Développement et le refus de Jean-Charles Naouri entrainent l'échec de la fusion de Carrefour Brésil avec Grupo Pão de Açúcar. Abilio Diniz cède des actions pour 1 milliard de dollars au groupe Casino. Le PDG de Casino doit prendre la tête du groupe Pão de Açúcar 7 années plus tard.

Au sein du monde du foot, Abilio Diniz fait partie du groupe de consultation du São Paulo Futebol Clube et il a fondé l’équipe d’Audax, destinée à déceler les jeunes talents. Le businessman pratique la religion catholique, il voue un culte à Sainte Rita, la patronne des causes perdues. Homme pour qui les valeurs de la famille sont essentielles, l'entrepreneur est le papa de 6 enfants. Préconisant le bien-être et la stimulation des équipes dans les sociétés, le "capitalisme responsable" consiste en un courant lancé sur le continent américain dont se revendique Abilio Diniz.

GPA, ou Grupo Pão de Açúcar a été initié par la boutique ouverte par le père d’Abilio Diniz. Son père ouvre sa toute première boulangerie sur une artère particulièrement commerçante de la ville brésilienne de Sao Paulo. Abilio Diniz rencontre les fondateurs de Carrefour au milieu des années 70. Il prend exemple sur leur succès pour faire croître son propre groupe. En référence au célèbre Pain de Sucre à Rio-de-Janeiro, la boulangerie familiale s’appelle Pão de Açúcar.

L'enfance d'Abilio Diniz

C'est en 1929 que la famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise, part pour le Brésil. Le jeune homme sort diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas à São Paulo, qu'il a intégrée au milieu des années 1950. s’est entrainé aux arts martiaux dans le but de ne plus être un souffre-douleur. Les gosses du quartier où il vit prennent Abilio Diniz comme souffre-douleur pendant sa jeunesse.

Articles